fetichiste du pied ? mais pourquoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

msfeettoes

avatar

feet legend
feet legend
Couleur de vernis : rouge
Chaussures préférées : mules
Féminin Messages : 1072
Date d'inscription : 03/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur http://footfetish.forumactif.org

Messagemsfeettoes le Dim 3 Juil - 9:17



Il y’a quelques jours, Myriam a publié un article sur l’excellent MadMoizelle.com, dédié au fétichisme des pieds, avec un témoignage plutôt intéressant d’une jeune fille, qui est devenue modèle pour fétichistes.
En gros, elle se fait payer pour que ses pieds soient pris en photo.

L’article soulève quelques interrogations, et en tant que représentant de la classe des fétichiste, je vais ici compléter un peu cet article, et répondre à quelques questions, que vous ne vous posiez peut être même pas.

- Qu’est ce que c’est être fétichiste du pied ?
Et bien pour faire simple, c’est tout simplement éprouver une émotion ou un trouble devant un pied nu. C’est aussi simple que ça.
Dans son article, Myriam évoque, ce qui serait pour elle, des « types » de fétichisme du pied, elle parle de l’écrasement, les chatouilles, l’odeur, etc. Et bien non, tout ceci ne relève pas du fétichisme du pied. Quand on est fétichisme de l’écrasement, on est fétichiste de l’écrasement, point. Quelqu’un qui serait fétichiste des talons, ou des chevilles, n’est pas non plus nécessairement un fétichiste des pieds.

Même si on trouve tout plein de nuance dans ce fétichisme, la grande majorité des fétichiste font une fixette assez précise. C’est la voute plantaire. Le dessous du pied si vous voulez. Et soyons encore plus précis, le « creux du pied« . C’est une zone, tout simplement, que les fétichistes vont avoir envie de voir/toucher, alors que les non-fétichistes en auront plutôt rien à branler (si je puis dire).

- Historiquement ça vient d’où ?
Allez savoir. Au 18ième siècle la chose était assez répandue, c’était d’ailleurs plus un fétichisme des chevilles, vu que c’était un endroit assez peu montré en public. J’aurais tendance à imaginer que de tout temps, selon les conditionnement et les habitudes du moment, il y’a toujours eu des fétichistes de tout et n’importe quoi.



Mais alors comment on devient fétichiste du pied ?
Je vais parler de mon cas, mais j’imagine que chaque fétichiste pourrait passer des heures à essayer de trouver « son » déclic.
Déjà, soyons clair, c’est récent. Ado, je n’étais pas fétichiste des pieds, pas du tout. Par contre je sais qu’enfant, la chose me fascinait déjà. J’ai souvent entendu ma mère dire, avec humour, que mon parrain était fétichiste des pieds. J’ai très tôt demandé ce que ça voulait dire, et on m’a répondu « et bien il adore les pieds des femmes ». J’avais beaucoup de mal à comprendre pourquoi, mais ça m’a toujours fasciné, et j’ai toujours identifié cet homme, que je n’ai quasiment jamais vu, comme « le type qui est fétichiste des pieds ».

Pour être très honnête, je crois que le début de mon fétichiste vient d’une fixette, que j’ai fait un jour sur les pieds d’une seule jeune femme. Je l’aimais plutôt bien, et ses pieds me fascinaient. A l’époque ça n’était pas vraiment un fétichiste, puisque ça n’était lié qu’à une seule personne. Ceci me fait d’ailleurs penser à la BD de Riad Sattouf, « Les Jolis pieds de Florence« , qui évoque ce truc là.
J’ajouterai, sans trop savoir pourquoi, que le fétichiste du pied est souvent un garçon timide, ou en tous qui a pu être timide, en particulier avec les filles. Je peux supposer que ça relève probablement d’une certaine gène/honte vis à vis de son fétichisme.



Bref, c’est doucement venu de cette personne là, puis petit à petit avec le temps, ça a pris de l’importance, je crois que je me suis mis à « faire attention » aux pieds féminins à cette époque là, puis doucement c’est devenu une blague sur Pingoo.com, et cette blague et éditorialisation d’un pseudo fétichisme a fini par devenir une réalité.
Je crois donc clairement que tout ceci relève d’un conditionnement rapide, d’un auto-conditionnement même. Quand on commence à s’intéresser à un sujet, ça peut vite devenir très envahissant. Un type qui commence à collectionner quelques timbres peut vite devenir dingue à l’approche d’un simple bureau de Poste.

- C’est complètement tordu ?
Pas une seule seconde.
On parle de « fétichisme » pour le pied parce que ça n’est pas le plus usuel, mais qui parlerait de fétichisme des seins ou des fesses ? Un garçon qui passerait son temps à se palucher sur des photos de nichons ou de culs, ça ne vous viendrait pas à l’esprit de le trouver louche. Et pourtant le fait qu’il soit si excité par des seins et des fesses relève bien d’un lent conditionnement, culturel, autour des fesses et des seins.

On ne va pas rentrer dans des grandes généralités de comptoir, mais la seule chose qui fait que ceci peut semble tordu à certains, c’est la différence, la différence génère l’incompréhension, l’incompréhension génère la peur, tenons nous la main et chantons l’amour tous ensemble





Et au quotidien ça donne quoi ?
Pas grand chose. Moi je fais des photos de pieds, tout le temps, parce que je trouve ça joli. Certains cherchent à tout prix à toucher des pieds, et profitent un peu du fait que pour une nana, se laisser toucher le pied, c’est pas si grave. Pour d’autres ça vire à l’obsession maladive, mais ça c’est comme pour tout, et chacun gère sa fixette comme il le peut.

Toujours me concernant, j’ai probablement tendance à caresser plus souvent les pieds de ma copine qu’un type lambda, mais je ne passe pas mes journées à sauter sur des pieds, et je n’en ai encore découpé aucun pour les foutre dans mon congélateur.

- Une modèle qui se fait prendre en photo ses pieds, c’est une pute ?
Absolument pas. Enfin non, attendez. On va tourner la chose differment. Aujourd’hui est-ce que vous considérer une modèle qui se fait prendre nue en photo comme une pute ? Si oui, alors une modèle qui se fait prendre en photo ses pieds, par un fétichiste, est en effet aussi une pute.
Mais vous êtes plus ouvert que ça, et vous ne considérer pas une modèle « nue » ou « peu vétue » comme une pute, donc non, ça n’est est pas une.

Il faut être clair avec ça, même si la vocation finale d’un shooting de pieds, et « érotique » voir sexuelle, c’est EXACTEMENT la même chose avec tous les shootings du monde. A partir du moment où on cherche à rendre un ou une modèle sexy et attractive, l’arrière pensée d’un photographe ou du spectateur n’est jamais neutre. Donc autant se détendre sur le sujet tout de suite, tout ceci n’a rien de grave, ce sont des photos, que ce soit des seins, des pieds, ou des genoux, ça ne change pas grand chose.

_________________
"Les courbes d'une femme sont magnifiques, de leur visage jusqu'à leurs pieds.."

voir c'est bien un commentaire c'est encore mieux



 


> .- > In love with Foot Smell! < -.
Le membre suivant remercie pour ce message :
Sandro Paris

avatar

Couleur de vernis : rouge
Chaussures préférées : talon
Masculin Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2017
Age : 49
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSandro Paris le Sam 17 Juin - 16:44

pour moi un fétichiste est une personne qui ne peux avoir de plaisir sexuel, ou d'attirance qu'avec une seule partie du corps ( pieds ou autre )

En ce qui me concerne, mes partenaires sexuelles ne m'ont jamais pris pour un fétichiste, mais on appris à prendre du plaisir à ce que je m'occupe et vénèrent leurs pieds.
beaucoup de femmes de "fétichistes " vous diront que leur amant est " un bon coup "
Le membre suivant remercie pour ce message :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum